Week-end marche aux Pays Bas

Au sud de la Hollande, quasiment à la frontière Belge, se trouve la région de Limburg, qui, géographiquement parlant, contraste avec le reste du pays.

Le relief (on est loin des montagnes quand même) est très prisé des Néerlandais qui viennent y randonner, et surtout, y faire tout type de balade à vélo: route, gravel, VTT, il y en a pour tous les goûts !

C'est dans ce cadre de dépaysement que nous partons en weekend, avec pour but de prendre l'air et de faire de la rando aux Pays Bas.

Se rendre dans la région

Vivant à Amsterdam, la région de Limburg se situe quasiment à l'opposé du pays. Qu'importe, le réseau de train est tellement bien développé (et le pays si petit !) qu'il n'y a aucun souci pour se rendre dans la région.

Depuis Amsterdam, un train se rend à Maastricht toutes les demies heures, et il faut compter 2h30 de voyage pour s'y rendre. En 2021, on préférerait ne pas porter un masque pendant ce temps, mais bon, on peut voir un peu de pays, et le trajet se passe tranquillement.

Arrivés à Maastricht, on se restaure sur une terrasse plutôt sympa, située à deux pas de la gare. On ne reste pas bien longtemps, la ville vaut vraiment le coup d'être visitée, mais c'est déjà fait pour nous. On a hâte de voir quelques collines, alors on repart.

Notre destination finale est le camping de Grensheuvel, choisi pour sa localisation, mais aussi pour sa facilité d'accès. Le bus 57, qui part de la gare centrale de Maastricht vous amène directement au camping en moins de 30 minutes.

Camping

Arrivés au camping, nous découvrons le camping "self-service" : personne à la réception, juste quelques instructions utiles. Lors de ma réservation, j'ai reçu un email avec un lien pour payer, pratique. Pas certain que cela soit la meilleure manière d'accueillir des clients, ni que ce système fonctionne dans tous les pays, mais ici, cela n'a pas l'air de poser de problème, le camping est bien rempli.

La partie haute du camping est réservée aux chalets, camping car, caravanes et autres mobil-homes, tandis que les campeurs en tente seront logés sur la "terrasse" du bas. C'est top, car la vue depuis notre emplacement est particulièrement jolie : les collines environnantes (oui oui, j'insiste, un peu de relief semble me faire un bien fou), les champs, le clocher du village de Noorbeek situé à deux pas.

Marche à pied

Marcher, prendre l'air et faire un peu de sport, c'est pour cela que l'on est venus. Mise en jambes tranquille le premier jour avec une balade d'une dizaine de kilomètres, trouvée sur Komoot: https://www.komoot.fr/smarttour/855002

La région de Limburg semble vraiment être bien aménagée pour le tourisme, les chambre d'hôtes et autres hébergements sont légion. De nombreuses anciennes fermes sont splendidement réaménagées pour offrir un peu de comfort à ces cyclistes Néerlandais venus chercher quelques bosses pour débloquer leur compteur de dénivelé Strava.

De même, de nombreux chemins pour piétons, cyclistes sur route ou encore VTTistes sont balisés. Pas de risque de se perdre ici.

Le deuxième jour, réveil au petit matin, il n'est pas encore 8 heures mais le soleil tape déjà relativement fort, et dans la tente on étouffe.

petit-dejeuner-camping-pays-bas

Petit dej copieux pour prendre des forces, et alléger le sac. On remplit les gourdes d'eau et c'est parti pour une rando. Celle-ci sera un peu plus longue que la veille, avec environ 14km au compteur. Surtout, transporter nos sacs avec tout notre équipement de camping rend la marche plus intéressante que la veille. Le soleil est bien présent lui aussi, mais sans être trop chaud. 24 degrés, c'est parfait.

Nous avons à nouveau pris inspiration sur Komoot pour cette seconde randonnée: https://www.komoot.fr/smarttour/2051269. En mélangeant le tracé fourni par l'app ainsi que les panneaux balisants les différentes randonnées sur place, on arrive à se faire un circuit sans aucun problème.

Après 14km de sentiers au travers des prairies, fermes, et petits villages, nous voilà de retour à Noorbeek. Le bus passe toutes les heures le weekend, le temps de se rafraichir sur une petite terrasse, avant de repartir vers Maastricht, puis vers Amsterdam.

randonnee-vache-prairie

Deux jours de marche au sud des Pays Bas, à la frontière de la Belgique qui donnent envie de revenir. La prochaine fois sera peut-être à vélo... 😎

Clement Ferey

Clement Ferey