/ Asie

Visite de Hué, ancienne cité impériale

Arrivés à Hué, en provenance de l'île de Cat Ba nous nous sommes mis en quête d'un hôtel. En effet, après ces 19 heures de voyage, nous sommes un peu rincés, et trouver un hôtel nous fera le plus grand bien. Il est encore tôt le matin, ce qui nous laisse du temps, on en profite pour marcher malgré les nombreuses propositions de tuk-tuk et autres moto-taxi prêts à tout pour gagner une course. Pas de chance, nous préférons la marche !
Entre les recommandations du Guide du Routard et celles du Lonely Planet, nous optons pour le Phong Lan Hôtel, c'est-à-dire le même nom que celui que nous avions à Cat Ba. Le nom signifierait "Orchidée" d'après Google traduction. Hôtel très propre, et peu cher, avec un personnel super agréable.

Day 1 : citadelle de Hué

Après une bonne douche nous sommes allés nous restaurer dans un restaurant à deux rues de l'hôtel.
C'est l'occasion pour Gaël de goûter les "crispy noodles", sortes de nouilles asiatiques fries : vraiment pas évident à manger avec des baguettes !

Crispy noodles et bières au programme

Ensuite, malgré la pluie sommes allés nous promener dans la citadelle. En effet, Hué est l'ancienne cité impériale, la ville est donc fortifiée.

Vue de la citadelle de Hué, sous la pluie

Les pêcheurs sont là, sur les canaux constitués par l'architecture de la citadelle, la pluie ne semble pas les arrêter.

Pecheurs à Hué, par temps de pluie

Day 2 : cité impériale

Cité impériale de Hué
Le deuxième jour, notre petit groupe de quatre Français a visité la cité impériale, située a l'intérieur même de la citadelle.

En sortant de la citadelle, nous avons mangé dans un petit restaurant de rue tenu par une famille de sourds muets, on y mange très bien ! Nous avons eu le droit à une démonstration de l'utilisation d'un beau décapsuleur fait maison, constitué d'une planche de bois, d'une vis et d'un boulon. L'efficacité de l'engin est bluffante.

Porte de la cité impériale Hué

Ensuite, nous avons pris un bateau dragon, fait pour touristes. Nous étions seulement 4 dans celui-ci. Après négociations, nous avons pu embarquer pour aller à la pagode de Chùa Thiên Mu (pagode de la dame céleste) pour la modique somme de 300000 dong (soit un peu plus de 10€).

Pagode Chùa Thiên Mụ, à Hué, vue depuis la rivière

La pagode vaut vraiment le coup d'être vue, malgré le monde relativement important s'y rendant. Et puis notons que l'on a quand même pu y voir des bonzes (moines bouddhistes) jouer au football !

Day 3 : tombeaux aux alentours de Hué

Le 21 juillet, nous avons loué des scooters pour aller explorer les différents tombeaux aux alentours de la ville. Nous sommes allés à celui de Khai Dinh en premier lieu. Le temple est en béton, la décoration est extrêmement chargée et kitsch.

Statues en béton, à l'entrée du tombeau

Mais la visite vaut le détour, la salle de la tombe en elle-même est réellement impressionnante. C'est d'ailleurs le seul empereur pour lequel on est sûr de la localisation de sa dépouille. En effet, tout le travail de construction du temple a été fait par les Français à l'époque coloniale.

Intérieur du tombeau, un peu chargée la déco !

Le second temple à visiter est celui de Minh Mang, c'est le plus grand et certainement celui qui inspire le plus la sensation de puissance mais aussi et surtout de calme. L'endroit est très paisible, reposant...

Bassins reposants du temple de Minh Mang

Le troisième temple que nous avons visité est celui de Tu Duc. Il y a surement de magnifiques choses à y découvrir, malheureusement, lors de notre passage, il était en pleine réfection (ce qui n'était bien sûr pas précisé à l'entrée).

Chantier au temps de Tu Duc

Après ces visites, on a décidé de profiter d'avoir les motos pour explorer les environs, en particulier le long de la rivière. En suivant plusieurs petites routes ressemblant d'ailleurs plus à des sentiers bétonnés qu'à des routes, nous nous sommes retrouvés en haut d'une colline, où se trouve un immense cimetière, dans lequel des vaches broutent...

Les vaches qui broutent dans le cimetière

Original ! Puis nous avons continué la ballade sous une lumière magique, au milieu des rizières, dans des paysages de rêve. Nous avons traversé de petits villages reculés dans lesquels les enfants sortent pour saluer les touristes qui passent devant chez eux...

Vue de rêve dans les rizières

Le lendemain, après une courte nuit, nous avons pris le train direction Danang, pour nous rendre ensuite à Hoi An, article à suivre !

Si vous voulez voir une vidéo récapitulative de notre voyage en Asie du Sud Est, n'hésitez pas à cliquer ici

Photos : Gaël