/ Asie

Retour en Thaïlande

08/02 : le voyage

Decollage depuis Amsterdam, dans les nuages, le vol étant à 16h45 et en plein hiver, il fait assez vite nuit. Mais on a pu sortir de la crasse à temps pour admirer un joli coucher de soleil.

Coucher de soleil avion

On survole des coins que je ne connais pas du tout, la Roumanie, la mer Noire, la Turquie. Puis viennent les pays arabes, des villes de différentes tailles se succèdent, ma géographie du coin est vraiment à refaire... Soudain, je remarque des lumières fortes venant du sol. Il m'a fallu plusieurs minutes pour réaliser que ce sont des flammes de plusieurs mètres de haut, venant des exploitations pétrolières environnantes, qui provoquent ces lumières.

Arrivée à Doha, la capitale du Qatar, pour une petite escale. Pendant l'approche j'ai pu observer la ville et notamment une concentration de grattes ciels dans une zone. Ils scintillent tous, comme si des flashs d'appareils photos se déchaînaient en permanence depuis les fenêtres de ces immeubles...

Deuxième surprise, l'aéroport. Il m'a directement fait penser à Singap' : immense, et très propre. C'est assez dur à décrire, les boutiques de grand luxe y étalent leur dernières collections. La démesure, c'est probablement ça...

La publicité à Doha
L'immense panneau publicitaire

Deux heures plus tard, me voilà à bord du plus gros avion au monde, l'A380. Bon, rien d'exceptionnel, si ce n'est que les réacteurs sont nettement plus silencieux que ceux auxquels j'ai pu être habitué auparavant.

09/02 : reprendre ses marques.

Une brève nuit dans l'avion et me voici à Bangkok. Chaleur accablante, circulation incessante, rabatteurs, stands de rue où l'on mange beaucoup pour pas grand chose, pas de doute, je suis de retour en Asie du Sud Est.

Le plan est de ne pas traîner ici, j'ai déjà visité Bangkok et pour être honnête, ce n'est pas ma ville favorite. Direction la gare où je trouve des tickets de train pour partir vers le Nord dès le lendemain matin, parfait !

Je marche ensuite plus ou moins au hasard dans les rues environnantes, jusqu'à trouver l'auberge de cette nuit. Elle s'appelle Loftel station. Simple, propre, pas chère et à deux pieds de la gare, tout ce dont j'ai besoin. Un bon repas pris dans un stand de rue pour 40 Baths (= 1€) et je suis prêt à dormir pour récupérer du voyage.

Plat de restaurant de rue en Thailande

À bientôt !