/ Asie

Roadtrip en Asie du Sud Est : tout ce qu'il faut savoir

Eté 2015, deux potes, et deux mois de vacances. C'est parti pour le road trip qui m'a le plus marqué jusqu'à présent... 50 jours, 5000 kilomètres, 2500 photos, 6h de vidéo et d'innombrables souvenirs.

Si l'on doit résumer ce périple en quelques minutes, cela pourrait donner ce qui suit.

Vidéo du road trip de deux mois, en Asie du Sud Est

Le parcours

Carte du road trip en asie du sud est

Voici un rapide résumé de ce road trip, avec les articles correspondants qui ont déjà été écrits sur le blog, d'autres articles viendront par la suite.

Partis de Paris, nous sommes arrivés à Bangkok, en plein coeur de la jungle urbaine thaïlandaise.

Traffic impressionnant à Bangkok

Nous avons choisis Bangkok principalement pour des raisons pécuniaires, les vols en provenance de France étant très nombreux, les prix semblent donc être moins élevés que les mégalopoles des pays voisins. Arrivés à Bangkok, vous aurez donc à trouver des moyens de vous déplacer, ils sont nombreux et pas toujours simple à choisir...

De Bangkok, nous avons été visiter l'incontournable cité d'Ayutthaya et ses temples d'une beauté rare.

Temples d'Ayutthaya

À une heure et demie de train de Bangkok, il serait dommage de ne pas y aller.

Après un passage assez bref par Vientiane au Laos où nous avons notamment effectué notre demande de visa vietnamien, nous sommes partis à Vang Vieng. Au programme : tubbing, balade à moto dans les magnifiques paysages environnants.

Vue sur Vang Vieng

De là, nous somme partis visiter la charmante ville de Luang Prabang, puis nous avons décidé de remonter le Laos en bateau, jusqu'à Muang Khua.

Ballade en bateau, sur la Nam Ou, en remontant le Laos

Nous avons rejoint le Vietnam où nous sommes passés par Diên Biên Phu, puis par la charmante ville de Sapa, où l'on peut trekker dans des rizières faisant rêver, et dormir chez l'habitant.

Trek dans des rizière à Sapa, au Vietnam

Ensuite, direction Hanoi, ville animée, dans laquelle le couvre feu est de rigueur... Ou pas.

La baie d'Ha Long étant un incontournable, nous nous y sommes rendus, tout en évitant de tomber dans les pièges touristiques classiques.

Dans le but de rejoindre l'ancienne cité impériale de Hué, nous avons eu recours à notre premier sleeping bus, pour un voyage d'une durée de 19 heures. Heureusement que l'on peut parfois un peu dormir, et que l'on rencontre des gens géniaux avec qui on partage un bout de route par la suite !

Cité impériale de Hué
Cité impériale de Hué

De Hué, il faut prendre le train pour rejoindre Danang, c'est semble-t-il la plus belle portion de la ligne de train Hanoi - Saigon. Danang ressemble à une grande station balnéaire moderne, bordée d'immeubles, et donc sans grand intérêt. En revanche, 30 kilomètres plus au sud, la charmante ville de Hoi An se fera un plaisir de vous accueillir. On s'y repose volontiers quelques jours, pendant que des costumes sur-mesure peuvent vous être confectionnés.

Il est temps de reprendre la route pour le sud, et la station balnéaire de Nha Trang. Prévenus de l'intérêt médiocre que représentait cette ville, nous nous y sommes seulement attardés une journée, le temps de visiter quelque peu la ville et d'observer à quel point les Russes en ont fait une de leurs destinations touristiques favorites. Ici, avant de traduire les panneaux en Anglais, on les traduit en Russe, c'est dire !

Neuf heures de train suffisent ensuite pour rallier Saigon, immense ville du Sud du Vietnam, dans lequel des visites incontournables telles que le musée de la guerre du Vietnam sont à faire.

Plus au sud, nous avons été visiter les marchés flottants traditionnels de Can Tho.

Marché flottants de Can Tho

Puis, nous avons pris un bateau en partance de la ville de Chau Doc, dans le but de rejoindre Phnom Penh en remontant le Mékong.

Changement d'ambiance au Cambodge, le pays semble moins développé que ses voisins, et les terribles souffrances endurées par la population sous le régime de Pol Pot dans la fin des années 70 ont laissé des cicatrices qui ne se referment pas en si peu de temps. La visite du camp de torture S-21 ainsi que des killing fields sont deux moments très émouvants, ayez le coeur un peu accroché.

Pour finir sur une note plus gaie, nous avons ensuite passé trois jours à Siem Reap pour découvrir les magnifiques temples se trouvant à Angkor, symboles de toute une époque prospère, sous l'Empire Khmer.

Tout ce joli périple n'aurait certainement pas eu la même saveur si il n'avait pas été accompagné de quelques bières, dans l'optique de comprendre si oui ou non, la bière est universelle, et si elle est réellement bon marché en Asie du Sud Est.

Réponses à vos questions:

Pour donner un peu plus d'informations concernant la préparation d'un tel périple, je listerai ici les réponses que j'ai pu fournir par email ou autre biais à des lecteurs.

Maude

  • Je suis intéressée par le trajet que tu as fait, est-il possible de le faire en 3 semaines / 1mois ?

Pour ma part, ce road trip en Thaïlande, Laos, Vietnam et Cambodge m’a pris environ deux mois… Et c'était assez court !

En 3 semaines / 1 mois il va surement falloir choisir. Les distances paraissent souvent ridicules mais les temps de transport sont très longs, et parfois un peu aléatoires. Pour cette durée je te conseillerai plutôt de partir sur deux pays par exemple. Probablement qu’en prenant quelques avions pour réduire les temps de transports il est aussi possible d'en voir plus…

Je suis reparti en Thaïlande d’ailleurs, et j’y ai passé trois semaines pour réellement prendre mon temps de découvrir le pays.

Xavier

  • Pour les vols internationaux, vous aviez choisi Bangkok car mieux desservi et moins cher ? Vous aviez prévu un retour avec billet modifiable au cas où ?

Oui on avait pris Bangkok pour le côté financier. Je n'avais pas pris de billet modifiable pour le côté financier mais également car j'avais un impératif et savais que je devrais être revenu à une certaine date.

  • J'ai vu que vous avez pris un vol intérieur, tu t'y prends à l'avance ou bien vous avez pris les billets sur place ?

On avait été forcés de fournir une preuve de sortie du territoire thaïlandais, au moment de notre décollage à Paris... Pas très cool, donc on a acheté un vol intérieur un peu en catastrophe.

  • Le passage de frontières, en venant de Thaïlande , cela ne pose pas de problèmes ?

Si tu viens par la voie terrestre ça peut être un peu long, les gars aux frontières vont demander quelques dollars de plus juste pour te laisser passer... Pour faire simple c'est plutôt corrompu. Soit tu acceptes de payer quelques dollars de plus soit tu prends ton temps ;)

Margaux

  • Quelles sont les choses à bien penser ?

Personnellement je suis parti avec mon sac a dos un peu trop plein. Il vaut mieux à mon gout partir très léger, il est très facile par exemple de laver ses habits, à peu près partout !

PS: question très vaste, je compléterai si d'autre choses me traversent l'esprit.

  • Quelles sont les arnaques à éviter ?

Les arnaques il y en a beaucoup, surtout dans les endroits touristiques. Si vous allez a Bangkok soyez vigilants, c’était le pire j’ai trouvé. Il faut juste réfléchir un peu et tout se passera bien. Certes les prix sont moins élevés qu'en Europe, mais si un taxi vous offre un prix 5 fois inférieur à ceux que vous avez pu entendre, c’est probablement une arnaque :)

  • Est-ce qu'il est important de réserver à l'avance les trajets en interne ?

Les trajets en interne je dirai quelques jours à l’avance si vous voulez prendre le train en Thaïlande ou des sleeping bus au Vietnam. Sinon, pour la plupart des trajets plus “locaux”, cela peut facilement se faire du jour au lendemain.

  • Faut il avoir de L'argent en liquide sur nous ?

L’argent liquide c’est toujours utile, mais je ne préfère pas avoir plus de 150EUR en liquide sur moi, on ne sait jamais… Un bon conseil peut être de voyager avec une carte VISA et une carte MasterCard, certains endroits n’acceptent que l’une des deux…

Cristina

  • Pour les visas , tu les a fait bien avant en France ou tu les a fait sur place dans chaque pays ?

Pour ce qui est des visas je les ai fait en arrivant sur place dans chaque pays, sauf pour le Vietnam ou je l’avais fait à l’ambassade du Vietnam au Laos.

Je me souviens aussi que se munir de dollars US est nécessaire pour ces formalités au Laos et au Cambodge.

En Thaïlande pas besoin de visa si tu y restes moins de 30 jours. :)

Note: infos valables en 2015, plus d'infos sur https://www.passportindex.org/

Marie

  • Est-ce tu avais un parcours et un programme bien établi ou tu penses qu’il est préférable de voir sur place ?

Pour ce qui est de la préparation, j’avais planifié le trajet dans sa globalité, sans pour autant m’imposer de réservation pour me laisser de la liberté de mouvement au jour le jour. Je suis convaincu que chacun a sa manière de voyager, je ne suis pas un grand anxieux et je gère généralement en planifiant uniquement 2-3 jours à l’avance ce que je vais réellement faire.
Rencontrer d’autres gens qui voyagent (très facile dans ces pays) permet aussi échanger des combines, et d’en apprendre plus sur les prochains endroits a ne pas manquer...

Céline

  • Comment t'es tu organisé pour les hébergements ?

Pour ce qui est de l’hébergement, le plus pratique et économique est généralement l’hostel (guesthouse), il y en a énormément et généralement je ne réserve pas, sauf dans le cas d’une arrivée tardive par exemple.

Ne pas réserver permet aussi de comparer et d’avoir la liberté de négocier un peu le prix. Il est très facile de gagner 30-40% sur le prix de cette manière, même en étant un assez piètre négociateur.

  • Quel est le budget à prévoir sur place ?

Pour ce qui est du budget, j’ai entendu certaines personnes qui voyageaient pour environ 400€ par mois. Personnellement je me situe plus autour de 700€ par mois en restant assez basique. Tout cela reste bien entendu extremement subjectif, chacun ayant des notions de confort ou des activités bien différentes ;)

Photos : Gaël