/ Amérique du nord

Deux nuits en prison à Ottawa

Une ancienne prison qui se classe parmi les 10 lieux les plus hantés sur terre, plutôt original pour passer une bonne nuit, non ?

De 1862 à 1972, la prison du comté de Carleton a été réputée pour être l’une des pires existantes, en effet, les conditions inhumaines de détention ont fait de cet endroit un lieu craint de tous.

Une auberge de jeunesse

Dès 1973, soit environ 6 mois seulement après la fermeture de la prison, une auberge de jeunesse est ouverte au sein de ces murs. Je ne sais pas ce que l'on peut faire disparaître en 6 mois, mais certainement pas 110 années d'un lourd passé. L'auberge devait être vraiment authentique et glauque à cette époque...

Aujourd'hui, on trouve encore les vieux murs de l'époque, les lourdes portes en bois ainsi que les protections anti-suicide dans l'escalier. Mais, la peinture, la plomberie et l'électricité correspondent aux normes et rendent le lieu agréable à vivre, quoique un peu surchauffé !

Vous pouvez donc opter pour une cellule individuelle, sans fenêtre. Il y a tout juste de la place pour mettre un lit, mais estimez-vous heureux car les prisonniers de l'époque dormaient à même le sol.

On trouve aussi des dortoirs collectifs de 6 ou 8 places. Pour notre part, nous étions logés dans les anciens quartiers des gardiens et du personnel de la prison, soit un des endroits les plus "rassurants", disposant par exemple de fenêtres, un luxe !

Visite de la prison

Jail Hostel, auberge de jeunesse à Ottawa

Tous les jours, à 11h, une visite des lieux est organisée, en anglais (oui, Ottawa est située dans l'Ontario, à la frontière avec le Québec). La visite est gratuite lorsque l'on dort à l'auberge et les explications valent la peine.

On en apprend ainsi sur les conditions de détention qui n'avaient rien de glorieux : une douche par mois pour les hommes par exemple. On nous raconte également que seules trois exécutions officielles ont eu lieu. En revanche, des dizaines de détenus ont été tués de manière officieuse, notamment dans l'escalier où l'on trouve la potence ayant servi aux pendaisons publiques, un endroit froid et lugubre...

Potence dans l'auberge de jeunesse

Un lieu hanté

D'après les dires de notre guide lors de la visite de la prison, ce lieu serait l'un des plus hantés du monde. Après avoir effectué quelques recherches sur Google, je n'ai pas pu trouver trace de la présence de cette auberge dans divers classements de lieux hantés.

Cependant, des phénomènes relevant du surnaturel auraient été observés par de nombreux témoins lors de leur passage dans cette prison, et la plupart des personnes travaillant dans l'auberge y croient. Nous n'avons rien observé de bien étrange, mais c'est tout de même drôle d'essayer de faire peur aux voisin(e)s de chambrée ! ;-)

Que faire autour ?

Un avantage évident de cette auberge de jeunesse, c'est sa situation ! À deux pas du Canal Rideau, on se trouve en plein coeur d'Ottawa. On y trouve donc le parlement du Canada, et le bâtiment vaut le détour. Si vous ne trouvez pas mieux à faire, vous pouvez également compter le nombre de drapeaux du Canada que l'on observe sur cette place : une trentaine si mes souvenirs sont justes.

Parlement du Canada, à Ottawa

Fontaine enflammée sur la place du parlement
Fontaine enflammée sur la place du parlement

Non loin de là, on trouve la statue "Maman", araignée géante plantée devant le musée d'art contemporain de la ville.

Statue Maman à Ottawa

L'hiver, le Canal Rideau gèle, et se transforme en patinoire. C'est d'ailleurs la patinoire la plus grande du monde puisqu'elle mesure pas moins de 7,8km de long ! Les habitants d'Ottawa traversent ainsi la ville pour aller travailler en patin à glace, quelque chose d'unique en son genre...

En bref, Ottawa est donc une ville qui se visite assez rapidement, une à deux journées sont suffisantes pour découvrir une grande partie de la ville.

Rendez-vous dimanche pour un autre article !