/ Asie

Le train thaïlandais (jour 2)

5 heures de train

Après une bonne nuit de 11 heures pour laquelle je dois remercier les boules quies, je prends mon petit déjeuner : mango fruit shake, ou le bonheur retrouvé.

Je remballe mes affaires et pars à la gare. Sur le panneau d'affichage, la ligne avec mon train clignote. La voie 7 est vide. Pas super rassurant. Enfin bon, le train arrive et je monte dedans, en empruntant le marchepied qui fait environ 60cm de haut, ça doit pas être évident pour tout le monde.

Le train en Thaïlande, à la gare de Bangkok

Mon expérience du train Thaïlandais jusqu'à là se résumait à deux heures de train pour aller à Ayuthaya, en troisième classe, soit assis sur un banc tape-cul à souhait, avec un ventilateur en guise de climatisation. Cette fois c'est le grand luxe, j'ai opté pour la deuxième classe. Les sièges sont bien confortables, il fait frais, presque trop en fait. J'ai dû me couvrir à la moitié du trajet.

Billet de train Thaïlandais

À peine installé, une Thaï s'assoit à côté de moi. Tieng et moi avons donc conversé dans un anglais approximatif pendant une bonne partie du voyage. Elle m'a montré ses photos d'Europe, notamment de Paris. Elle parle même quelques mots de Français. C'est déjà plus que mes rudiments de Thaï, j'ai presque honte. Au cours du trajet, elle me donne un pot, rempli d'une mixture étrange qui s'apparente être une sauce, bien épicée d'après elle, le tout dans un petit pot de confiture... Je réfléchis quelques minutes et me rappelle que j'ai quelques Stroopwafels (gaufres au sirop) qui traînent dans mon sac, la voilà donc repartie avec un souvenir d'Amsterdam !

Sauce épicée Thaïlande

Le train en deuxième classe n'a vraiment rien à voir avec la classe inférieure, ici c'est comme dans l'avion, une hôtesse passe avec des plateaux repas, puis avec du café et une collation... Tout ça dans le prix du billet, même Tieng, assise à côté de moi, trouve cela ridiculement bon marché !

Repas train Thaïlande

À Lopburi, la ville des singes, une famille de quatre Français montent dans le train. Je discute un peu avec eux, ce n'est pas leur premier voyage en Thaïlande, ils descendent à la même gare que moi : Phitsanulok.

Phitsanulok

Gare de Phitsanulok

Je loge à Lithai Guesthouse. Pas de dortoir ici, ça sera donc chambre privée, le grand luxe.

Je pars faire un tour dans la ville qui compte tout de même 84000 habitants, moi qui pensais me retrouver à la campagne... Je visite les deux temples principaux recommandés dans le Lonely.

Temple Phitsanulok

Temple Phitsanulok

Je fais le tour de la ville en pensant trouver à manger dans un des marchés de nuit. Le premier est au bord de la route, pas vraiment l'endroit calme où j'aimerai passer un peu de temps. Le second vend à manger, mais pas vraiment de plats préparés ni de tables pour s'asseoir, dommage...

Shew shew bar
Le shew shew bar depuis l'autre rive

Je finis par m'installer à une table au restaurant / bar "shew shew". Je suis le seul touriste dans ce bar flottant. Petite soirée détente au bord de l'eau avant de rentrer dormir.

bar flottant Phitsanulok